© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Elsa Tomkowiak, installation au Frac Pays de la Loire

  Installation d’Elsa Tomkowiak
  Frac des Pays-de-la-Loire, Carquefou
 19.11.2011 - 22.01.2012

Texte de Damien Moreira


Le Frac des Pays de la Loire présente dans le cadre des instantanés, du 19 novembre 2011 au 22 janvier 2012, une exposition d’Elsa Tomkowiak.


Par l’élaboration d’une palette spécifique et l’accumulation de surfaces peintes, Elsa Tomkowiak déploie ses couleurs dans différents lieux avec ampleur, énergie et générosité. Ses interventions peuvent revêtir différentes formes, mais toutes ont en commun ce rapport singulier et fusionnel que l’artiste entretient avec la couleur.


Ses couleurs sont vives, franches, pures, subtiles et éclatantes, parfois violentes. Des formes colorées sont accumulées dans l’espace, des bandes verticales peintes sur les murs, de la peinture pulvérisée sur la neige ou sur des tas. L’artiste crée ainsi des compositions dynamiques, des rythmes colorés qui, pas à pas, redéfinissent l’espace, le saturent, en repoussent les limites.


La couleur, dans le travail d’Elsa Tomkowiak, se diffuse hors de la toile, au delà des murs, se propage dans le paysage. L’avancée dans le lieu, l’installation, le jeu de transparence et d’opacité des surfaces colorées nécessitent l’utilisation de matières spécifiques. Elsa choisit le plus souvent des matériaux faciles à utiliser, déchirer, casser, étirer, comme du carton, du polystyrène, du film polyane, du filet de chantier pare-gravats, pour appliquer sa peinture et répandre la couleur.


Le geste est imprimé sur le support, prisonnier de la matière. Les accidents, les éclaboussures, les taches sont inévitables et nécessaires. Ces débordements, en plus d’amener de nouvelles vibrations colorées, soulignent la vivacité, l’urgence, la volonté de l’artiste d’avancer encore et encore, et font de chaque strate un élément indissociable de l’ensemble de la réalisation.


Des formes sont déterminées en fonction des spécificités du lieu, l’artiste par accumulation et répartition crée alors différents points de vue et invite le spectateur à déambuler dans l’installation. L’espace investi perd, le temps de la réalisation et de la présentation, sa vocation. Il devient un support où tout est possible. Peu importe les dimensions, le lieu est, pour Elsa, une matière à laquelle il faut se confronter physiquement.


Dans la salle Mario Toran au Fonds régional d’art contemporain des Pays de la Loire un glissement s’opère, le modus operandi semble modifié. Elsa Tomkowiak nous surprend avec de nouvelles propositions. Comme en géologie, notion indissociable de son travail, l’artiste effectue une percée, un carottage dans un agencement de plaques de placoplatre. Des formes cylindriques semblent prélevées, laissant apparaître des filons de couleur. L’artiste pour contrebalancer ce simple constat, sculpte la forme à coups de marteau, la modèle et ce qui est enlevé puis rajouté,vient souligner la forme absente. Une projection, un éclat, un wall painting empiète sur le sol et le plafond. Les trois disques représentés ont pour origine un projet d’installation dans la Chapelle du Genêteil à Château-Gontier.








 

Exposition du 19 novembre 2011 au 22 janvier 2012. Fonds régional d’art contemporain des Pays-de-la-Loire, La Fleuriaye - 44470 Carquefou. Tél.: +33 (0)2 28 01 50 00. Entrée libre du mercredi au dimanche de 14h à 18h. Fermeture les jours fériés.

L’artiste dégage un ensemble de cercles dont le diamètre correspond aux dimensions de la voûte de la chapelle. Ces cercles de couleur s’enchevêtrent et s’incrustent dans l’espace trop étroit. Ils forment une rosace dont le reflet viendrait s’écraser contre les murs.


Elsa Tomkowiak est une artiste au champ d’action très vaste, et dont l’implication ne pourrait se résumer à la taille de ses réalisations. Chaque intervention est au contraire une avancée énergique, une réflexion sur l’espace, le paysage et la peinture. Un réel dont l’artiste brusque les failles, les beautés, les rythmes, les chaos, les nuances et projette le corps en première ligne.


Elsa Tomkowiak présente au Frac quelques indices de l’exposition qui sera présentée à la Chapelle du Genéteil à Château Gontier du 15 février au 4 avril 2012.

Elsa Tomkoviak, installation au Frac Pays de la Loire, 2011. Photo : Marc Domage

Elsa Tomkowiak, visuel courtoisie de l’artiste et Frac Pays de la Loire

Elsa Tomkowiak, visuels courtoisie de l’artiste et Frac Pays de la Loire

Elsa Tomkowiak, visuel courtoisie de l’artiste et Frac Pays de la Loire Elsa Tomkoviak, installation au Frac Pays de la Loire, 2011. Photo : Marc Domage

Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (T)