Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (T)

  Laurent Tixador, Electroplatane
  Galerie In Situ, Paris

  04.04 - 16.05.2015

Communiqué de presse


Laurent Tixador est un artiste du bricolage et met un point d'honneur à recourir à des technologies simples. Dans cette exposition, il habille l'espace de la galerie In Situ, du circuit électrique jusqu'au mobilier d'exposition, en utilisant du bois de platane, arbre citadin par excellence récolté pendant l'élagage de cet hiver.


Laurent Tixador a choisi d'investir l’espace de la galerie In Situ en utilisant des matériaux de proximité. Electroplatane vise à habiller pour un temps les lieux, du circuit électrique jusqu'au mobilier d'exposition en utilisant du bois de platane, arbre citadin par excellence récolté pendant l'élagage de cet hiver.


























































.
















 







Exposition du 4 avril au 16 mai 2015. Galerie In Situ, 17-19, rue Michel Le Comte - 75003 Paris. Tél.: 33 (0)1 53 79 06 12. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h.






Laurent Tixador, Electroplatane, Galerie In Situ, Paris

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Laurent Tixador est un artiste du bricolage et de l'expérience dans son sens le plus large. Dans son désir de travailler un maximum avec ce que son environnement immédiat lui offre (ce qu'il aime à appeler le matériau opportuniste), il met un point d'honneur à recourir à des technologies simples. Il n'est pas question ici de réussite, mais plutôt de construire un corpus de possibilités, de tester aussi bien un geste architectural que sa capacité à s'adapter à des conditions inconnues.

Les projets de Laurent Tixador s'inscrivent en outre dans le déplacement; le voyage (à pied le plus souvent) fait partie de cette expérience immédiate de l'environnement. L'acte performatif de la marche fait œuvre tout comme son récit; ainsi le blog qu'il enrichit régulièrement nous entraîne pas à pas dans ses progrès ou stagnations.

Ce journal de bord est complété par une série de bouteilles contenant des modèles réduits des expériences qu'il a vécues (s'inscrivant dans l'esthétique maritime du souvenir de voyage), de petits objets sculptés en chemin, ou d'un geste d'écriture et de dessin réalisés sur des déchets qu'il a ramassées sur la route.

A l'heure où les enjeux écologiques et sociaux s'imposent à notre quotidien, Laurent Tixador teste tranquillement cette économie de la récupération, joue avec le matériau qu'il trouve in situ.