Archives expositions personnelles France

Philippe Terrier-Hermann, La trilogie française

  Philippe Terrier-Hermann, La trilogie française
  Divers lieux en France

  A découvrir du 25 juin au 9 août 2013

Une commande publique


La trilogie française élaborée par Philippe Terrier-Hermann est née de la réponse à un appel à projet du CNAP, dont la politique de commande photographique exprime le désir de « renforcer la présence de la photographie dans l’espace public et au cœur de la société ». Cette commande met en avant l’intérêt du ministère de la Culture et de la Communication pour la photographie, médium qui « concourt notamment à révéler les mutations des modes de vie et des espaces urbanisés, paysagers, architecturaux (...) et à l’élaboration de récits et d’imaginaires communs ».


La trilogie française est une série de 62 photographies réalisée par Philippe Terrier-Hermann avec 25 comédiens dans 6 régions françaises. Questionnant les rapports entre cinéma, paysages et représentations, ce projet est visible sur le territoire national à partir du mois de mai 2013, à travers un système de diffusion original empruntant aux stratégies publicitaires. Elle se déploie à partir de trois titres : Les songes d'Anna, L'échappée d'Adèle et Le vertige de Victoire.






© Philippe Terrier-Hermann, Les songes d'Anna, Pauline Jacquard à Arlay

© Philippe Terrier-Hermann, Les songes d'Anna, Pauline Jacquard à Arlay


De nombreux paysages français sont indissociables des films dont ils ont été le décor. Que seraient Nantes, Rochefort et Cherbourg sans Jacques Demy ; Paris sans Godard ? Le cinéma projette une possible histoire, à la fois intime et collective, sur nos paysages. Comme la peinture autrefois, la représentation du territoire français au cinéma influence notre regard. Dans La trilogie française, le photographe suggère une narration itinérante dans des paysages mythiques (la Montagne Sainte-Victoire, la Côte d’Albâtre, la Vallée de la Loue...), ainsi que dans des espaces dédiés à des modes de vie plus actuels comme Argenteuil, la Défense ou Sarcelles. La présence des acteurs, leurs jeux, la mise en scène d’une situation, associés à un cadrage et à une captation précise de la lumière naturelle, instillent de la fiction dans ces espaces réels. La position des corps dans un paysage, lorsqu’elle fait sens, comme elle le faisait chez Caravage ou de la Tour, transforme la réalité en décor d’une histoire qui, se jouant à l’échelle du paysage, prend une dimension mythique. Chacun peut redécouvrir son environnement habité par la fiction. D’une région à l’autre, un fil narratif se devine, suggéré par les personnages récurrents. La progression prend des airs d’errance, à l’image d’un itinéraire de road-movie, invitant plus à l’interprétation, au jeu, à l’exploration de ces territoires, qu’à un récit autoritaire. A découvrir sur 400 panneaux publicitaires CBS OUTDOOR dans toute la France du 25 juin au 9 aout 2013 (4x3m).


Les 62 cartes postales éditées à 1 million d'exemplaires à partir de ce parcours sont disponibles gratuitement dans tous les lieux partenaires et dans les relais. "J'ai travaillé sur la notion d'espace public à la fois dans l'image et dans la manière de le montrer, explique l'artiste. J'ai toujours adoré les cartes postales, cette forme de diffusion très démocratique de l'image, sa référence aux congés payés, et j'ai tout de suite pensé à cela quand il s'est agi de proposer mes images à des gens peu habitués aux centres d'art." Story-board d’un film imaginaire, qui se déroule du Havre à Marseille, La trilogie française reste à écrire. Un album de l'auteur, qui réunira ses commentaires et ses images, sera disponible à l'automne en librairie.


Jeu concours : Photographiez les panneaux CBS puis envoyez votre photo à l'adresse : latrilogiefrancaise@gmail.com en mentionnant vos coordonnées pour recevoir le livre (ce jeu concours implique votre acceptation de la publication de votre image dans le livre qui sera édité en septembre 2013).


© Philippe Terrier-Hermann, L'échappée d'Adèle, Micha Lescaux, Edith Scob et Marie Viale à Argenteuil

© Philippe Terrier-Hermann, L'échappée d'Adèle, Micha Lescaux, Edith Scob et Marie Viale à Argenteuil


Un road-movie à découvrir du Havre à Marseille

Les photos seront affichées en juillet 2013 sur des panneaux CBS OUTDOOR dans l’environnement même où elles ont été prises, sans texte ni explication, invitant le public à redécouvrir ses propres paysages quotidiens. Chacun sera tenté de percer le mystère qui entoure cette série de photos : s’agit-il d’une annonce, et pour quel produit? Le détournement de ce mode d’affichage, habituellement réservé aux messages publicitaires, interroge la présence de l’image dans notre champ visuel et la généralisation de la culture pour tous, avec ses méthodes marketing identiques à celle des produits de grande consommation. Clin d’œil ludique au jeu de piste en cette période estivale, la carte postale permettra à chacun de s’approprier les images, et pourquoi pas de les accumuler dans l’idée de retracer l’itinéraire complet du projet, du Havre à Marseille. Troisième et ultime support visuel de La trilogie française, l’album restituera intégralement le fil narratif de l’œuvre, réunissant la totalité des cartes postales soit les 62 images. Les médias jouent un rôle essentiel dans la diffusion de l’œuvre : si les images s’affichent et se distribuent sans livrer leur secret, questionnant leur statut et leur histoire, seule la médiatisation du projet apportera des éléments de réponses...


© Philippe Terrier-Hermann, Le vertige de Victoire, Hafsia Herzi à Marseille

© Philippe Terrier-Hermann, Le vertige de Victoire, Hafsia Herzi à Marseille








Le site de Philippe Terrier-Hermann


© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2013. Tous droits réservés

Archives expositions personnelles (T)