Archives expositions personnelles France

  Stéphane Thidet, Les Crieurs

  Musée Gassendi, Le CAIRN, Digne

  21.02 - 27.04.2014

Communiqué de presse


Le Musée Gassendi de Digne présente une exposition restituant la performance organisée par l’artiste Stéphane Thidet en juillet 2013 à proximité de Digne, autour du cirque d’Entrages. L’espace du CAIRN Centre d’art est tout entier investi par une restitution de cette performance intitulée Les Crieurs, sous la forme d’une installation vidéo et sonore dotée de 5 projections vidéos et de 5 enceintes avec 15 minutes en boucle.


La performance Les Crieurs a eu lieu à Entrages en juillet 2013 avec la participation d'une chorale de six personnes dirigée par Cécile Pagès. Stéphane Thidet les a déployés autour du cirque d'Entrages, chacun avec une caméra sur le front et un micro pour chacun d'eux, placés à des points précis pour mieux faire répercuter un écho. Cet écho donne un son presque mélodique, poétique, mais émane de cris. Cris qui se répercutent dans le vide et le calme des montagnes d'Entrages.








































.
















 







Exposition du 21 février au 27 avril 2014. CAIRN Centre d'art, 1 boulevard Victor Hugo - 04000 Digne-les-Bains. Ouverture du mercredi au dimanche de 11h à 18h.





© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Depuis ses premières expositions, Stéphane Thidet n'a de cesse de mettre en question la réalité quotidienne, pour mieux entraîner le spectateur vers une quatrième dimension où l'imaginaire et le divertissement sont omniprésents. Après une formation à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, il pose les bases de son univers à la fois sombre et fantaisiste à travers des installations, des vidéos ou des photomontages évoquant une enfance perdue à travers des objets emblématiques, comme des balançoires, des zoos, etc. C'est ce dont témoignent ses oeuvres personnelles, comme Lost Photos (1997) ou Les Rives du Pédiluve (2007), qui explorent la notion d'inconscient et de rêve en proposant une vision déformée du réel.

Parallèlement, Stéphane Thidet participe à de nombreux projets collectifs à travers lesquels il travaille directement sur l'espace pour le métamorphoser. C'est ce qu'il a fait avec Comédie (2000), Etranges Fictions (2006) ou encore La Meute (2009), lâchant un groupe de loups au coeur du château de Nantes, et imprime alors à la ville une dimension magique et merveilleuse.


Cette performance - réalisée alors dans l'intimité, sera montrée durant cette exposition dans une grande installation, une oeuvre dans le CAIRN Centre d'art qui englobera tout l'espace et rejouera cet événement. Ce projet rappelle l'histoire du "cri" dans les vallées alpines qu'entretenaient les bergers dans les montagnes. Au-delà du cri, l'artiste nous offre une réflexion sur l'absence mais aussi sur la confrontation de l'homme face à cette toute puissante nature.

Visuels de la performance Les Crieurs à Entrages, juillet 2013


"Après cette première encontre avec le Pays Dignois, après avoir
parcouru quelques sentiers dans les montagnes, avoir aperçu ce mélange de douceur et de dureté de ce paysage aiguisé, les questions qui continuent à me hanter sont : comment exister au milieu de cette force capable de retourner les montagnes, comment s'inscrire durablement au milieu de cette bibliothèque de l'histoire de la terre, et surtout, comment exister ensemble, alors séparés par ces murs abrupts et vertigineux, comment appartenir à ce territoire ?
" (Stéphane Thidet, à propos de son projet Les crieurs, 2013).


Archives expositions personnelles (T)